Les clés pour ouvrir votre salon de coiffure

Le rêve de nombreux étudiants en coiffure est de créer leur propre salon. Il s’agit de l’une des possibilités de carrière les plus attrayantes du secteur, notamment parce qu’après leur formation intermédiaire et avancée en coiffure, ils acquièrent toutes les connaissances nécessaires pour ouvrir avec succès leur propre salon de coiffure.

Cependant, comme pour toute création et lancement d’entreprise, ce n’est pas si simple : cela exige une excellente formation, une expérience préalable dans un salon et la capacité de développer des compétences en matière de gestion, de leadership et d’esprit d’entreprise. Sans oublier, bien sûr, le soutien très important des fournisseurs et marques de produits de coiffure.

La création d’un de coiffure exige une grande préparation en termes d’exécution, de traitement et de gestion. Et le faire avant d’avoir atteint ce niveau est une grosse erreur. Il est essentiel de savoir ce que signifie et représente le fait d’être un entrepreneur pour être prêt à affronter et à surmonter toutes les épreuves. Mais cela demande des efforts, de la persévérance et une bonne dose de conseils avisés d’autres entreprises du secteur pour éviter les erreurs classiques.

C’est pourquoi, dans cet article, nous allons vous donner toutes les clés pour que le salon de coiffure dont vous rêvez depuis si longtemps devienne une réalité. Prenez note et ne sautez aucune étape ! Le compte à rebours pour ouvrir votre première entreprise… vient de commencer !

Étapes à suivre pour lancer votre entreprise de coiffure

1. Obtenir une excellente formation en coiffure

Étudier la coiffure est la première étape vers la création de votre première entreprise dans ce secteur passionnant.

Il est très important de commencer par un diplôme en coiffure, qui vous permettra d’acquérir une base solide de connaissances dans les techniques de coupe et de coloration, ainsi que dans le conseil en image, la vente de produits et la gestion commerciale. Il s’agit d’un cours académique qui vous permettra de devenir un véritable styliste et d’avoir une vision globale du monde commercial et des affaires.

Toutefois, comme dans tout autre domaine, il est essentiel de continuer à se former jusqu’à atteindre le plus haut niveau afin de pouvoir apporter une valeur ajoutée à sa profession. C’est pourquoi nous vous recommandons de suivre un cours de spécialisation (comme un brevet professionnel BP) afin d’approfondir les domaines dans lesquels vous souhaitez vous distinguer à l’avenir.

Vous pouvez vous spécialiser dans le coiffage, les coupes de cheveux pour hommes et femmes, la coloration, les extensions de cheveux… et bien d’autres options. Plus vous maîtrisez une technique, plus vous avez de possibilités de vous démarquer dans le secteur en proposant des services différenciés.

2. Connaître le fonctionnement d’un salon de coiffure

Créer un salon de coiffure sans connaître la réalité du métier n’est pas du tout conseillé. Vous devez d’abord comprendre vos routines, le fonctionnement de chaque service, l’application correcte des produits, la façon de traiter le client, etc.

Pour cela, la formation disposant de stages en salon de coiffure pour pouvoir observer le quotidien et la réalisation de travaux pratiques dans un salon de coiffure sont des conditions indispensables avant d’ouvrir un salon. La meilleure école est l’expérience et rien ne vaut l’apprentissage auprès de professionnels en activité.

3. Former son équipe chaque année.

La formation du personnel est la clé du succès d’une entreprise de coiffure.

Il est nécessaire d’investir dans la formation continue pour se tenir au courant des dernières tendances. De nouvelles techniques de coupe et de coloration apparaissent chaque jour sur le marché et, en l’espace de quelques secondes, elles deviennent l’un des services les plus recherchés dans un salon.

C’est pourquoi l’une des clés pour ouvrir votre salon de coiffure est que vous et votre équipe vous formiez constamment.

Pour cela, il existe différents cours intensifs de spécialisation, ainsi que des propositions de formation et des conseils continus qui vous permettent de renforcer votre entreprise au niveau collectif et vos perspectives professionnelles au niveau individuel sous tous les aspects.

Ce service d’assistance vous aide à renforcer votre propre marque et à évoluer professionnellement sans perdre votre identité, dans le cadre d’un projet qui vous permet de vous former de manière intensive et continue avec un plan de carrière personnalisé.

4. Travaillez sur votre marque personnelle

Pour réussir dans le secteur, il est très important que vous développiez votre propre marque en étant aussi compétitif que possible et en disposant des meilleures options commerciales.

Pour ce faire, vous devez étudier et analyser votre concurrence, et définir votre valeur ajoutée pour vous différencier des autres. Essayez de refléter cela dans votre image de marque, en offrant un traitement similaire et uniforme à tous vos employés afin que les clients puissent vous identifier au salon de coiffure.

Quels sont les aspects à prendre en compte lors de l’ouverture d’un salon ?

Une fois que vous vous êtes préparé personnellement et professionnellement à ouvrir votre propre salon de coiffure, nous arrivons au point le plus logistique, où des aspects tels que l’investissement et le financement, l’emplacement, l’approvisionnement et la publicité entrent en jeu.

Ces aspects peuvent sembler un peu plus onéreux à première vue, mais avec de bons conseils, ils seront un jeu d’enfant.

Avant de déterminer l’investissement et le financement dont vous aurez besoin pour ouvrir votre salon, la première étape consiste à définir le type de salon que vous souhaitez : sa taille, les services que vous voulez offrir et, surtout, son emplacement.

L’emplacement de votre salon

N’oubliez pas qu’en France, nous avons 1 salon de coiffure pour 1000 habitants, ce qui est bien supérieur à la moyenne européenne. Il est donc très important que vous recherchiez un emplacement peu exploité dans le secteur de la beauté qui nécessite vos services, évidemment adaptés au niveau d’achat du quartier en question.

Le financement nécessaire

En ce qui concerne le financement, il est possible d’obtenir des prêts à de bonnes conditions, pour autant que des exigences minimales de solvabilité soient respectées, ainsi qu’une correspondance commerciale entre votre entreprise et la banque. En fonction de la taille du local, de son emplacement et de sa décoration, on peut parler d’un investissement compris entre 12 000 et 30 000 euros.

Les partenariats avec vos fournisseurs

Un autre aspect économique très important consiste à établir des accords avec les fournisseurs de produits. Cette phase s’effectue normalement par le biais d’une collaboration avec des entreprises consolidées du secteur qui, en plus de fournir un soutien tout au long du processus de formation et d’ouverture, peuvent vous aider à obtenir de meilleurs accords avec les entreprises de produits.

Il est très important de disposer d’une bonne gamme de produits de coiffure, de cosmétiques capillaires, de maquillage et de produits de beauté pour garantir d’excellents services et rentabiliser votre activité.

La publicité et les réseaux sociaux

Et enfin, la publicité ! Lorsque le salon est prêt, il est temps d’attirer les clients. Partagez votre entreprise avec votre famille, vos amis et faites-vous connaître sur Internet.

Créez votre propre site web pour expliquer votre philosophie et les valeurs de votre marque, montrez votre menu de services, les installations du salon et son emplacement, et ouvrez un profil sur les réseaux sociaux comme Instagram et Facebook pour partager tout votre travail.

Partagez vos dernières créations en coiffure (avec l’accord de vos clients) sur vos médias sociaux !

Cela inspirera plus de confiance aux clients, avant même qu’ils ne visitent votre salon. Et une fois que vous leur aurez montré votre professionnalisme, la fidélisation de la clientèle sera beaucoup plus facile !

Une autre option que vous pouvez envisager pour soutenir votre investissement publicitaire est de faire de la publicité dans des médias tels que les journaux, les magazines et les blogs du secteur.

Ouvrir un salon de coiffure une fois vos études terminées peut sembler être un défi… et c’en est un ! Mais s’il est bien fait, il peut s’agir du meilleur investissement de votre vie !

Alors si vous voulez réaliser votre rêve et accrocher le panneau « ouvert » sur votre futur salon de coiffure, assurez-vous d’avoir un véritable amour, un enthousiasme et une passion pour votre travail, de maîtriser parfaitement une spécialité, d’offrir des services de qualité, de traiter vos clients avec un service exquis, de mettre à jour vos réseaux sociaux avec du contenu pertinent et d’avoir le soutien d’une marque importante du secteur. 

Si vous faites cela, le succès est garanti !